Aménagement extérieur

Des conseils futés pour entretenir son spa

L’automne est bien installé et l’hiver cogne bientôt à nos portes, vous replongeant ainsi dans vos songes à savoir si c’est cette année que vous vous gâterez enfin avec un spa… Que ce soit pour socialiser en famille ou entre amis, refaire le plein d’énergie en solo ou en duo après une dure journée ou pour détendre vos muscles endoloris par les tensions du quotidien, après mûre réflexion, toutes ces raisons sont bonnes pour passer à l’action… surtout sachant tout le bien-être que vous en retirerez!

spa amanegement

Les professionnels de l’industrie s’entendent d’ailleurs pour dire que c’est souvent pour toutes ces raisons réunies que l’acheteur se tourne vers le spa. Ajoutons à cela, en contrepartie à une piscine ou un sauna, son utilisation possible sur quatre saisons, le peu d’espace qu’il requiert et le fait qu’il soit possible de l’emmener avec nous si un jour on déménage.

Connaître ses besoins d’abord

Les spécialistes avec qui vous prendrez rendez-vous vous poseront les bonnes questions, alors à vous d’avoir les bonnes réponses! Parce qu’un spa, c’est comme une automobile : il existe toujours une version fabriquée avec des matériaux de meilleure qualité et pourvue d’options plus luxueuses. On peut penser à des appuie-têtes plus confos, à une chute d’eau ou un éclairage variable à DEL qui se décline en un plus grand choix de couleurs…Il y a le nombre de jets aussi qui peut influencer notre choix selon si d’une part on priorise les vertus hydrothérapeutiques ou de l’autre, on valorise l’aspect social de l’activité avec une tendance à favoriser plutôt une ambiance propice à la discussion. Dans cette optique, un petit conseil d’ami : tâchez de garder la voix basse, les voisins pourraient être exposés à vos potins, et ce, contre leur gré! Bref, il reste que c’est souvent le portefeuille qui parle. Et parlant de portefeuille, on vous donnera plus tard un aperçu de ce que vous coûtera en moyenne votre spa; de l’acquisition comme telle à l’entretien régulier qu’on doit en faire.

Mais, attention! Il ne suffit pas de verser une poignée de chlore ou de sel avant de fermer le capot du spa entre chacune des utilisations… en effet, l’entretien d’un spa demande des soins particuliers et réguliers. Pour que vous ayez une idée de l’envergure de la tâche qui vous attend, voici quelques astuces de base en matière d’entretien de votre nouveau spa.

Car, ce n’est pas un mythe : en omettant d’appliquer les quelques conseils qui suivent, vous pourriez vous retrouver face à des conséquences qui risquent de vous coûter cher. Déjà, le meilleur conseil qu’on pourrait vous donner c’est de lire attentivement le manuel d’instruction qui vous a été remis lors de l’acquisition du spa,à l’intérieur duquel vous devriez trouver réponse à toutes vos questions… Sinon, lâchez un coup de fil à votre détaillant qui devrait normalement être en mesure de vous offrir un excellent service après-vente!

L’entretien en bref

Selon le directeur des ventes chez Piscines Val-Morin Signature Sylvain Guénette, votre spa devrait être complètement vidé, nettoyé et rempli avec de l’eau fraîche au moins tous les six mois et même plus fréquemment par un temps où il vous arrive d’accueillir un grand nombre de baigneurs. «Vider l’eau plus souvent plutôt que d’utiliser constamment des produits chimiques pour équilibrer ou corriger l’équilibre de votre eau est un choix très judicieux, confie-t-il. Sinon, chaque semaine, nous vous conseillons de rincer la cartouche du filtre, d’analyser l’eau (pH, alcalinité et dureté), de vérifier le brome ou le chlore et d’ajouter un oxydant, en plus de nettoyer en profondeur la cartouche avec un produit approprié une fois par mois.»

Nettoyage régulier du filtre 

En effet, les spécialistes vous diront qu’il est capital de vérifier que la filtration se passe bien. La procédure : on soulève le couvercle pour retirer la cartouche filtrante qui s’y trouve, que l’on rince ensuite une fois par semaine. Chaque mois, il est recommandé de la laisser tremper dans une solution nettoyante. Ensuite, on la rince à fond et on la remet enfin en place. À défaut d’apporter ces petits soins constants à votre filtre, vous exposez l’eau de votre spa à des problèmes de contamination; vous risquez ainsi de vous retrouver avec des dépôts de saleté qui viendront s’accumuler dans le filtre et atténueront éventuellement la circulation d’eau, ce qui aura pour effet de diminuer la pression au niveau des jets. Même qu’ultimement, ces problèmes pourraient être fatals pour votre pompe. 

Contrôle de la qualité de l’eau de votre spa 

Pour vérifier les différents paramètres d’eau, référez-vous aux petites bandelettes qui vous ont été remises par le détaillant au moment de l’achat du spa. Il suffit donc simplement de tremper ladite bandelette dans l’eau pour ensuite comparer la couleur qui apparaît avec celles que l’on retrouve sur la bouteille remise à cet effet dans votre kit de départ.

Faire tester l’eau en labo chez votre détaillant

À l’aide d’une autre bouteille remise par le détaillant lors de l’acquisition de votre spa, vous faites analyser l’eau du spa une fois par mois par le détaillant. C’est simple : une fois par mois, vous remplissez la bouteille d’au moins 500 ml d’eau que vous apportez ensuite chez le détaillant qui la fera tester en profondeur en laboratoire. Une eau mal équilibrée donnera lieu à des dépôts de tartre qui pourraient aller jusqu’à carrément obstruer les jets. De plus, vous vous retrouverez sans doute avec de la corrosion autour des joints d’étanchéité et les coussins, appuie-tête et autres accessoires risquent de prendre une couleur non désirée.

Quel revêtement choisir pour un entretien facile ?

La coque du spa est entourée d’un revêtement extérieur appelé la jupe dans le jargon. Bien entendu, ici comme ailleurs, rien n’accote le charme du bois naturel…Par contre, il faut savoir que si on opte par exemple pour du cèdre, il faudra lui donner un peu plus d’amour et donc exercer un entretien régulier du revêtement contrairement à une résine imitant le bois.

Spa famille

Les coûts

Un spa vous coûtera à l’achat – incluant la livraison – entre 3500 $ et 15 000 $. Il existe des modèles parmi les moins chers et moins performants qui se branchent sur le 120 volts, mais ils sont moins populaires. Cela dit, la majorité des spas, qu’ils coûtent 5000 $ ou 15 000 $, seront branchés sur le 240 volts.Les experts nous diront que c’est la qualité des matériaux de fabrication qui vient justifier les prix.

Aussi, il faut savoir que les coûts en énergie et en produits d’entretien peuvent s’élever jusqu’à 75 $ par mois en moyenne : environ 50 $ en énergie (électricité) et 25 $ en produits de maintenance et d’assainissement des eaux. Ces chiffres sont basés sur l’utilisation régulière que ferait une famille de trois ou quatre personnes.

Sinon, un conseil de base que divulguerait n’importe quel détaillant est de toujours refermer le couvercle thermique qui recouvre le spa entre les utilisations. Son facteur isolant permettrait non seulement à l’eau de ne pas perdre sa chaleur en hiver, mais aussi de conserver sa « fraîcheur » pendant l’été. Prenez soin aussi de boucler les attaches latérales, car en plus de protéger l’eau des saletés qui pourraient y trouver refuge, elles empêcheront le couvercle de s’envoler par grands vents et assurent une sécurité pour les jeunes enfants.

Une dernière astuce budgétaire qui vous évitera de faire grimper la facture d’électricité en flèche tout en conservant la température à votre goût, c’est justement de toujours maintenir celle-ci dans les eaux de 95 °F (35 °C), sans faire de mauvais jeux de mots, selon s’il s’agit d’un spa qui fonctionne au 240 V, et autour de 100°F (37 °C) s’il est branché sur du 120 V.

Spa

Bonne détente!

Entrevue et rédaction par : Valerie R. Carbonneau, Journaliste