Conseils d'experts

Vendre ou rénover ? Une question épineuse !

Par Karyne Beauregard
Présidente et designer d’intérieur certifié APDIQ®, Entre 4 murs & Espace 313

Tout le monde le sait, des rénovations, c’est éprouvant. Autant au niveau familial qu’au niveau du portefeuille ! On arrive donc souvent à se demander : est-ce préférable de vendre notre propriété ou de la rénover ? Voici comment j’oriente mes clients lorsque cette épineuse question surgit.

Après être passée par ce processus, je vous propose donc plusieurs pistes de réflexions pour vous aider à prendre la bonne décision. 

Dois-je rénover ?

  1. Tout d’abord, faites la liste des besoins que votre propriété ne comble pas ou ne pourra bientôt plus combler, en raison de votre situation familiale. Dans notre cas, nous recherchions plus d’intimité, étant donné la proximité des chambres à l’étage. Nous avions aussi besoin de deux lavabos dans la salle de bains principale, notre entrée devait être plus grande, et j’en passe…
  1. Faites l’inventaire de tout ce qui vous déplaît dans la maison. Par exemple, ma cuisine possède peu d’espace de rangement et ses horribles comptoirs de céramique sont difficiles à entretenir.
  1. Faites estimer la valeur actuelle de votre propriété par un estimateur agréé. Non seulement cette information sera bien pratique si vous choisissez, finalement, de vendre, mais elle le sera aussi pour votre banquier, si vous demandez un prêt, hypothécaire ou non, pour payer vos rénovations. Cela vous permettra aussi d’évaluer la rentabilité de vos rénovations en regard à la valeur de revente potentielle.
  1. Évaluez le montant auquel s’élèveront les rénovations qui seront nécessaires pour répondre à tous vos besoins et éliminer les irritants que vous avez notés. N’oubliez pas d’ajouter, aux coûts des matériaux et de la main-d’oeuvre, les frais de services professionnels, de permis, d’assurances, etc.
  1. Enfin, demandez-vous combien de temps vous comptez habiter la maison, une fois les rénovations terminées. Dans mon cas, j’avais l’intention de rester au moins 10 ans, puisque l’école secondaire de mes enfants est à distance de marche. Je considérais rentable d’investir afin que toute la famille y soit bien à l’aise pendant les 10 prochaines années.

Dois-je vendre ?

  1. Faites une recherche sur le site mls.ca ou les sites d’entreprises par lesquelles les propriétaires vendent sans intermédiaire pour trouver des maisons qui vous conviennent. Cochez le type de propriété, le nombre de pièces et la superficie désirés, étudiez l’aménagement intérieur, le secteur et le prix. Essayez d’estimer les rénovations à effectuer selon les photos qui vous sont présentées. Cela affectera nécessairement le montant total que vous devrez consacrer à votre achat. Après avoir fait cet exercice, j’ai compris que je n’avais pas les moyens de mes ambitions… Et surtout, que la designer que je suis ne trouvait pas de maisons qui la satisfaisait sur le plan esthétique, à moins de payer un prix exorbitant. Et encore!
  1. Évaluez les frais liés à la vente. Il y a la commission du courtier immobilier (en moyenne 5 % de la valeur de la vente), les frais de déménagement, les coûts d’une valorisation résidentielle (home staging) et de tous les menus travaux nécessaires pour que votre maison puisse se vendre à un prix optimal.
  1. Si vous vendez, c’est que vous avez l’intention d’acheter un autre bien immobilier. Cette démarche entraîne aussi des frais : les honoraires du notaire et la taxe de mutation (communément appelée taxe de Bienvenu) notamment, qui ne sont pas négligeables.
  1. Parce que tout ne se calcule pas en dollars, il faut aussi penser à l’incidence qu’aura un déménagement sur notre famille et nos proches. Aussi, notre quotidien, dans notre quartier, nous manquera-t-il? Autant de questions d’ordre émotif importantes à considérer.

Après avoir analysé les deux options, vous serez à même de décider si vous allez vendre ou rénover. Vous aurez ainsi analysé les deux situations selon des critères bien précis et serez à l’aise avec votre décision.